Faire masser son bébé : un acte thérapeutique

Pourquoi doit-on réapprendre à masser son bébé  ?

Si masser son bébé va de soi dans beaucoup de civilisations, cette très ancienne tradition a été remise en cause en occident au 19ème siècle  par l’arrivée de la médecine moderne qui prônait l’éloignement entre parents et enfants pour des raisons d’hygiène, et a progressivement disparu.

Depuis les années 70, nombreux sont les jeunes parents qui se sont intéressés à la littérature concernant leur nouveau statut, et ont lu des ouvrages de psychologues, pédiatres…. prônant le fait que leur tout jeune bébé avait autant besoin d’attention et de câlins que de son biberon de lait.

De l’attention de la part du référent du bébé (sa maman bien-sûr, mais aussi son papa, ou encore toute personne fiable dont la relation est durable avec le bébé).

Et des câlins, qui bien-sûr font entrer en jeu la notion du toucher, et par là même, le rapprochement entre parent et enfant. Par le câlin, on veut montrer son amour et son attachement. On veut aussi pouvoir soulager. Par le câlin, on veut apaiser, rassurer.

C’est dans ce contexte que le massage pour bébé a été remis sur le devant de la scène, et aujourd’hui, une telle pratique est enseignée partout en Europe. Car on a du réapprendre à faire ce qu’on apprenait autrefois à faire de mère en fille.

Faire masser son bébé : un acte thérapeutique

 Les bénéfices du massage bébé  :

Ses effets sur la santé tant émotionnelle, physiologique, que psychologique du bébé sont mis en avant par les professionnels de la toute petite enfance (sages-femmes, pédiatres…..) qui le recommandent sans hésiter. Le massage pour bébé, ce sont des ateliers qui vont proposer des gestes techniques mais plus encore un rituel permettant  :

Au parent masseur de découvrir le langage corporel de son tout petit, de lui apporter toute l’attention nécessaire à son développement….

Au bébé massé de se détendre, de soulager certains de ses maux (coliques, poussées dentaires…), et de commencer à construire son schéma corporel.

La séance de massage  :

Le massage de votre bébé peut ainsi faire partie du quotidien. Vous trouverez aisément, après quelques séances, le moment le plus approprié pour votre bébé et vous.

Il peut durer jusqu’à une vingtaine de minutes et le massage complet de déroulera de la façon suivante  :

D’abord, assurez-vous de la température suffisante de la pièce car votre bébé sera nu (souvent d’ailleurs, bébé est massé au sortir du bain), et également de la température de vos mains, bien-sûr.

Ensuite, le massage commencera par le bas  : vous pouvez attraper doucement le pied de votre bébé tout en lui massant la plante du pied de l’autre main.

Vous continuerez ainsi à masser votre bébé en remontant le long de son corps  : ses jambes, son ventre, les mains, les bras, puis pour finir la tête.

Vous apprendrez aussi comment soulager les coliques en massant son ventre, et comment en massant son visage, vous pourrez l’aider à se décongestionner le nez, et même le soulager lors des poussées dentaires.

A qui s’adresser pour trouver un atelier de massage bébé  ?

N’hésitez pas à demander des informations à la maternité, aux puéricultrices, au pédiatre, ou encore à votre sage-femme lors des cours de préparation à l’accouchement. Vous pouvez également obtenir des renseignements auprès de la PMI de votre commune.