La remise en forme d’une maman après l’accouchement

– Comme votre fille est belle ! Qu’elle est bien pouponnée, elle est superbe …
– Merci, merci, c’est très gentil ! Je m’y applique pleinement vous savez !
– Ha ben oui, je vois ça ! Et sinon, vous, ça va quand même ?
– Heu … oui … ça va très bien … pourquoi ?
– Non, non, pour rien …

Cette discussion je l’avais eue à plusieurs reprises depuis la naissance de ma fille, mais, ce jour-là je devais être enfin prête à ouvrir les yeux et je l’ai fait en pleine rue face au miroir d’une vitrine de magasin.
Que cette nana était mal fagotée, mal coiffée, terne, et puis tous ces sacs accrochés à la poussette … ça devrait être interdit d’avoir une telle dégaine !
Elle a vraiment l’air au bout du rouleau … non… mais … mais… cette nana … c’est MOI !!!!

Vite, je rentrais à la maison me cacher et faire le point sur cette vision d’horreur à laquelle je peinais encore à croire …
Et pourtant … la réalité était bien là. J’étais affublée de tant de couches de vêtements qu’on aurait dit un oignon. Mon teint était jaunâtre, mes racines étaient bien trop marquées pour faire croire à un tie and dye. Et plus que tout, mon bébé était déjà trop grand pour que ma silhouette mérite l’indulgence qu’on octroie à une jeune accouchée.

Bref, totalement vouée à mon doux bébé (normal) et vivant par procuration ma féminité dans le défilé de ses pyjamas (cherchez l’erreur) je ne ressemblais plus qu’à une espèce d’épouvantail.

Alors ce désastre m’étant arrivé à deux reprises, je vous rassure la seconde fois l’épisode a été plus court, je vous prodigue mes trucs et astuces pour vous reprendre en main facilement et efficacement suite à l’arrivée de votre bébé.

Conseil n°1 : Maquillez vous en mode « nude »

Les premiers temps avec bébé, vous n’aurez plus que quelques minutes pour vous apprêter tandis que votre visage quelque peu marqué par la fatigue (et c’est un euphémisme) en nécessiterait bien davantage.

Pourtant, mon conseil est de modérer le maquillage.

Non, ce n’est pas le moment de mettre le dernier rouge à lèvres mat couleur prune qui tient 24h ou de tenter le contouring de Kim Kardashian même si vous avez vu plein de tutos juste avant d’accoucher. Car le rendu pourrait être … lamentable !
La faute à vos traits tirés, à votre bébé qui comme par hasard se réveille entre vos deux traits d’eye liner (impossible d’être symétrique dans ces cas-là), à l’impossibilité de faire des retouches dans la journée et au risque de décalage avec votre allure générale.

MA SOLUTION : En faire le minimum mais le faire bien et chaque jour.
Faites vous un teint léger avec une BB crème, un peu de fond de teint, du blush, un rouge à lèvres clair et un peu de mascara. Bref, soyez fraîche !

Croyez-moi, l’effet est assuré et le bonheur total quand on vous dit que vous êtes rayonnante (et c’est bien le mot dont on m’a gratifiée à plusieurs reprise, si, si !).
Et surtout, quand vous croiserez le reflet de votre visage dans un miroir vous le trouverez joli … ce qui n’est pas une mince affaire après un accouchement.

Conseil n°2 : Ayez conscience de ce que vous mangez

Bébé est né il y a un bon mois et vous vous êtes déjà délestée de 7 bons kilos.

C’est super mais, il en reste encore quelques uns à perdre (voire un peu plus) sauf que la fatigue de la fin de grossesse, de la délivrance et des nuits blanches s’installe.
Alors, soit vous avez une superbe nature et ça vous fait déstocker (dans ce cas là passez directement au conseil n°3) soit vous êtes comme moi et vous avez besoin de manger pour tenir le rythme.

MA SOLUTION : Octroyez vous les douceurs dont vous avez besoin quand vous en avez besoin (moi, je penche pour un peu de Nutella en récompense de la tétée de 3 heures du matin) MAIS n’ayez pas la mémoire courte !

Pour ce faire, suite à ma seconde grossesse, j’ai utilisé une application qui aide à contrôler son poids telle que MyFintnessPal, Le Secret du poids ou encore Weight Watchers Mobile.
Enregistrer mes repas sur le pouce et autres grignotages intempestifs m’a aidé à équilibrer mes journées d’un point de vue alimentaire.

Quand on se souvient qu’on a déjà un peu “profité” dans la nuit, la journée devient automatiquement plus raisonnable.
J’ai ainsi réussi à perdre les kilos de ma seconde grossesse en 3 mois environ (pour une prise totale de 13 kilos). Mais rassurez-vous, j’en ai encore gardé quelques uns de ma première grossesse …

Conseil n°3 : Rangez au plus vite vos vêtements de grossesse

Pour se motiver à retrouver la ligne, je vous conseille de progressivement abandonner vos vêtements de femme enceinte sans trop tarder (à partir du deuxième mois de bébé environ).

MA SOLUTION : Remettez vos robes et tuniques de début de grossesse, celles qui camouflaient les rondeurs secrètes de votre premier trimestre.

Ça fait du bien de retrouver sa vraie garde-robe et ça donne envie d’en retrouver ses plus belles pièces. Côté pantalon, allez y mollo en vous achetant un de ces jeans sculptant et confortable (comme le Total Shaper de Calzedonia ou le Skinny Fit Jeggings de chez Mamalicious).

Ce sera plus seyant qu’un jean de grossesse et vous pourrez en faire bon usage pendant et après votre remise en forme. Bref, rangez-moi ces pantalons avec bandeau ou mieux prêtez les à une copine enceinte et retrouvez votre vrai style, retrouvez-vous !

Je préconise même un petit shopping de vêtements de « transition » … si et seulement si les conditions idéales sont réunies pour le faire : une nuit a peu près normale, un bébé rassasié et endormi dans sa poussette, la proximité d’une jolie boutique de quartier avec vendeuse professionnelle et bienveillante.

Conseil n°4 : Faites de la gym à la maison

Suite à ma première grossesse j’ai eu beaucoup de mal à retrouver mon tonus d’avant grossesse … et pourtant j’étais loin d’être athlétique.
J’ai mis 3 ans à me remettre au sport, à trouver le temps et la motivation.

J’ai finalement opté pour des séances de natation à l’heure du déjeuner 1 à 2 fois par semaine à côté de mon travail.
Pour ma seconde grossesse, j’ai décidé de recommencer le sport plus tôt car la fonte musculaire est très désagréable à constater.

MA SOLUTION : Une fois que ma rééducation sera achevée, je suivrai le programme d’un guide de remise en forme à domicile du type Top Body Challenge ou Bikini Body Challenge.

En gros, il faut faire des exercices pendant 30 minutes 3 fois par semaine et compléter avec 2 séances de cardio. Franchement, ça semble jouable puisque 30 minutes ça se trouve dans une journée avec bébé et que pour le cardio, j’ai un mini stepper d’appartement. Je peux aussi demander à chéri une petite heure d’évasion le weekend pour aller faire un running ou m’amuser à un cours de zumba.

Conseil n°5 : Ne décidez rien sur un coup de tête

Alors oui, on est un peu enfermées entre quatre murs les premiers temps avec bébé, c’est certes délicieux mais … c’est aussi parfois un peu étouffant.
Du coup, quand on sort ou qu’on surfe sur le net on se sent pousser des ailes.

Moralité, on a des envies de femme plus enceinte qui aspire à tout retrouver tout de suite ou à tout renouveler. Son allure, sa liberté, son énergie, sa silhouette, ses sorties… promis, beaucoup de choses vont revenir mais il va falloir patienter un peu et faire quelques compromis.

Pendant cette attente qui vous permettra d’organiser votre nouvelle vie, pitié ne prenez pas de décision trop engageante ! Par exemple, évitez de prendre un abonnement d’un an à un club de gym, ou de booker 20 séances d’aquabike à 30 minutes de chez vous tandis que bébé n’a pas encore 2 mois. Réfreinez votre envie de changement de coupe ET de couleur de cheveux ; oui, cette idée vous travaillait avant la grossesse mais si vous y aviez renoncé c’était surement pour une excellente raison.

MA SOLUTION : Faites des tentatives comme par exemple aller à la piscine du quartier, prendre un cours de yoga à trois rues, faire un rafraîchissement de votre coupe avec brushing.
Vous en tirerez ou non de la satisfaction, vous en déduirez des pistes pour, petit à petit, rôder l’organisation de vos sorties et surtout vous ne subirez aucune perte sur le long terme… car n’aller au club de sport que 3 fois dans l’année car il est trop loin et que les cours que j’aime sont à des horaires improbables pour une jeune maman, c’est vraiment rageant.

Ces idées peu coûteuses et faciles à mettre en place m’ont aidées à me sentir un peu mieux dans ma peau de jeune maman qui souhaite retrouver sa féminité tout en donnant un maximum de temps à ses enfants. Devenus de vrais préceptes, je les ai appliqués avec douceur en étant avant tout indulgente avec moi-même.

Car pour être une jeune maman et une femme épanouie il faut avant tout avoir de la patience. Mais une fois que l’équilibre personnel est retrouvé, le bonheur n’en n’est que plus savoureux !