Taux d’allaitement en France, un des plus bas d’Europe

Bien souvent, la naissance d’un bébé est synonyme d’allaitement, car allaiter son bébé signifie lui apporter tous les nutriments essentiels à sa croissance et son développement (vitamines, protéines, lipides, minéraux, lactose, fer, etc.). Et dans la mesure où le lait maternel renferme des substances combattant le développement de bactéries nocives et l’apparition des infections, les bébés allaités sont également moins sensibles aux maladies. Cependant aujourd’hui, c’est un fait : les mères allaitent de moins en moins. Et ce pour diverses raisons que nous allons voir ci-dessous.

Allaitement ou biberon : le dilemme

Auparavant, lorsque bébé naissait, la question ne se posait pas : il était nourri par le lait maternel. Mais d’après un article publié sur Libération en 2014, seulement un enfant sur quatre est allaité aujourd’hui en France. En effet, de plus en plus de parents se tournent malheureusement vers l’utilisation du biberon, plus facile et pratique à l’utilisation au quotidien. Certains pour d’autres raisons. Ainsi, une femme qui fume sera moins susceptible d’allaiter, de même qu’une femme qui a eu des problèmes durant sa grossesse. De plus, les hommes occupent une place beaucoup plus importante aujourd’hui dans l’éducation de leurs enfants. Le fait de nourrir leur enfant au biberon permet ainsi de les impliquer encore plus, et de pouvoir partager toutes les tâches avec la mère.

allaitement des françaises

Le tire lait : un bon compromis

Et vous ne le savez peut-être pas, mais lorsque la mère n’allaite pas, le lait maternel est tout de même présent. C’est alors dans cela que réside alors l’utilisation et le choix d’un tire-lait. Imitant l’action de succion du bébé lors de la tétée, il s’agit d’une sorte de pompe « aspirant » le mamelon de la mère. C’est pourquoi de nombreuses femmes l’utilisent pour extraire le surplus de lait présent dans leurs seins, notamment lorsque que ces derniers gonflent et deviennent trop douloureux.

Cependant, il faut savoir que d’autres l’utilisent à d’autres fins. En effet, certaines mères font parfois appel au tire-lait pour l’extraire et le mettre de côté. Cela permet lorsqu’elles travaillent la journée ou sont en déplacement de pouvoir tout de même nourrir bébé de leur lait maternel. De plus, cela peut ainsi donner l’opportunité à papa de donner le biberon à son enfant tout en lui procurant tous les bienfaits du lait maternel.

Il existe différents modèles de tire lait bébé sur le marché actuellement. Les mamans pourront en effet choisir entre un tire lait manuel ou électrique :

  • Le tire lait manuel : ici, il faut « pomper » le lait manuellement, ce qui peut être fatigant sur le long terme. Cependant, le tire-lait manuel ne nécessite pas de branchement électrique, ce qui le rend beaucoup plus discret et surtout plus abordable.
  • Le tire lait électrique : à l’inverse, la version électrique se révèle plus pratique et plus rapide, assurant ainsi un gain de temps considérable. Il est également possible de régler l’intensité de la pompe : un modèle à double pompage permettra alors de tirer davantage de lait et en un temps record.

Évidemment, quel que soit le modèle choisi, celui-ci devra assurer un confort et une qualité irréprochable à la mère.