Quelles compétences doit avoir l'animateur périscolaire ?

Que les gouvernements changent les rythmes scolaires, c’est un fait. Mais s’il y a une notion immuable, c’est le temps périscolaire.
Le périscolaire comprend le temps libre avant l’école le matin, avant et après le repas, ainsi que le soir après les cours. Les vacances scolaires font partie de ce temps-là. Les enfants encadrés d’animateurs peuvent profiter d’activités ludo-éducatives, en centre ou à l’extérieur. Ils sont aussi aidés pour effectuer leurs devoirs.

Le statut d’animateur périscolaire territorial

Territorial signifie que le statut d’animateur est celui de fonctionnaire. Le recrutement se fait sur concours ou recrutement contractuel dans un premier temps. Ce sont les mairies, communautés d’agglomération qui les recrutent. Ils pourront être titularisés sur un poste et obtenir un contrat à durée indéterminé.
Par la suite, l’animateur pourra demander une mutation. Leur carrière est gérée par le centre de gestion de la fonction publique territoriale du département d’exercice (avancement de grade, retraite, mutation…).

Quelles compétences doit avoir l'animateur périscolaire ?

La formation pour devenir animateur périscolaire

La première étape est bien souvent l’obtention du BAFA (brevet d’aptitude au fonction d’animateur. Ce brevet peut se préparer dès l’âge de 17 ans. Il comprend une partie théorique et une partie pratique. Un module d’approfondissement viendra renforcer les acquis. Il est exempté pour les personnes ayant déjà validé une expérience, une formation ou un diplôme dans l’animation.

Le BAFA prépare à l’encadrement de mineurs au sein d’une équipe pédagogique et affiliée à un projet éducatif. Il s’agira d’organiser des activités, de les encadrer, en respectant des règles de sécurité. L’animateur devra participer à des actions de prévention et de d’accompagnement vers des projets individuels ou de groupes. Il participera aux liaisons avec les organismes partenaires.

L’animateur pourra exercer en centre de loisirs, colonies de vacances, camp scout…

Les qualités requises pour devenir animateur périscolaire

On parle d’un travail de groupe pour des groupes d’enfants. Les premières qualités évidentes seront l’empathie et la patience. La disponibilité, l’écoute, la communication seront des qualités indispensables. Enfin, des facultés manuelles et intellectuelles pour mener des activités ludo-éducatives sont nécessaires.

Pour plus d’informations sur les formations d’animateurs périscolaires, rendez-vous sur ce site

compétence animateur périscolaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *