Solutionner le problème des crèches en France

Manque de crèche

Depuis quelques décennies la présence de crèches en nombre insuffisant est un véritable problème en France. Les causes sont diverses, principalement liées à des coupes budgétaires gouvernementales ainsi qu’à de ressources limitées au niveau communal. Sachant que la démographie française est importante par rapport à celle de ses voisins, ce manque se fait cruellement sentir, davantage qu’aux décennies précédentes où le travail des femmes n’était pas encore ce qu’il est et que la majorité d’entre elles pouvaient ou « devaient » s’occuper de leurs enfants en bas-âge à domicile.

Les projets de crèche

Pour autant, le désengagement de l’état dans la construction de crèches peut être contourné. Les associations, les collectivités locales mais aussi de simples particuliers peuvent tout à fait se lancer dans un projet de crèche. Trop de personnes l’ignorent. C’est pourquoi il peut être bon de se regrouper au sein d’une association pour prendre en main un tel projet. A savoir que les dons faits à l’association en question pourront être déduits des impôts des donateurs, cela ne leur coûtera donc rien. C’est une manière quelque part d’utiliser l’impôt d’une autre manière…

Solutionner le problème des crèches en France

L’aide à la création

Un projet de crèche est un projet d’envergure soumis à un grand nombre de réglementations. Tout le monde comprend sans mal qu’on ne s’y lance pas à l’aveuglette. C’est pour cela qu’il existe des organismes dont le but est de fournir des conseils juridiques et de vérifier la conformité des projets de crèche ou de halte garderie afin que ceux-ci puissent être menés à bien.  Ces organismes sont souvent des cabinets juridiques, ils jouent à la fois un rôle de conseil, de supervision mais peuvent également prendre en charge la gestion courante des établissements, ils sont aussi à même dans certains de cas de prodiguer une formation petite enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *