Les Francilianes, une ferme dédiée aux ânesses et à leur lait prodigieux

Quelle activité pourra réunir ma grande et ma petite cette fois-ci ? Pas évident de gérer l’écart entre une grande de bientôt 7 ans qui est de plus en plus curieuse de tout connaître mais qui peut assez vite se blaser et une petite de 17 mois en plein éveil mais encore beaucoup dans l’observation.

Heureusement, l’été offre son lot de sorties pédagogiques et sympathiques à ciel ouvert et c’est donc à la ferme des Francilianes de Chennevières-sur-Marne spécialisée dans l’élevage bio d’ânesses laitières que je suis partie en expédition familiale.

Les Francilianes, une ferme historique du Val-de-Marne

L’élevage d’ânesses des Francilianes est issu d’une longue tradition agricole à Chennevières-sur-Marne en région parisienne. En effet, la ferme est historique et a évolué au gré des agriculteurs et des événements. Depuis 2014, c’est Emile qui dirige l’élevage et qui offre si agréablement  à connaître son exploitation de 15 hectares.

En plus de nous raconter l’histoire de la ferme, Emilie nous raconte comment elle concilie la ferme avec sa vie de famille et de jeune maman. Pas facile de tout mener de front mais la passion des ânesses et un mari très sympa ont l’air de faciliter les choses.

Un élevage d’ânesse très qualitatif 

Emilie nous présente son élevage bio et la philosophie de sa petite entreprise. Une entreprise respectueuse des bêtes, de leurs besoins, de leur rythme. En effet, le lait des ânesses de l’élevage sert avant tout… à nourrir les ânons ; logique ! Ce n’est que le résidu qui, prélevé à la main, est destiné à notre consommation.

Et ce lait d’ânesse est une denrée précieuse ! D’ailleurs Cléopâtre et Marie-Antoinette ne s’y étaient pas trompées. Il s’agit du lait le plus proche du lait maternel (humain) et ses propriétés sont très nombreuses. Il est très riche et son usage est particulièrement bénéfique pour la peau. Pour tout vous dire, j’ai testé un savon sur ma peau puis sur celle de mes filles (particulièrement délicate) et le résultat est probant : la peau est adoucie et les petites irritations s’atténuent. Très économique et naturel comme produit cosmétique !

Pour en revenir à nous moutons… heu… à nos ânesses… nous passons surtout aux Francilianes un bon moment avec l’élevage après avoir eu des consignes très claires sur l’attitude à adopter avec les bêtes. C’est l’occasion d’apprendre plein d’informations sur la vie des ânesses car Emilie répond précisément à chacune de nos questions. Du coup, on ressort de la visite un peu plus savants sur ces animaux attachants.

Un après-midi bien rempli aux Francilianes et au Parc Départemental des Bordes

Entre l’accueil, la présentation de l’asinerie, le temps avec les bêtes et la dégustation de lait d’ânesse, l’activité dure entre 1h30 et 2h et s’avère parfaitement adaptée aux enfants puisque l’on peut ensuite poursuivre avec un moment récréatif au Parc Départemental des Bordes qui offre de très beaux espaces https://www.valdemarne.fr/vivre-en-val-de-marne/nature-et-sport/la-plaine-des-bordes

La visite de la ferme est gratuite pour les enfants de moins de 3 ans et payante pour les plus grands (3,50€ pour les enfants de 3 à 10 ans et 5,50€ au-delà)… sachant qu’il est aussi possible de craquer pour un petit souvenir de la marque Teliane (www.teliane.fr), la gamme de produits biologiques au lait des ânesses de la ferme Francilianes (de 5€ à 20€ pour du lait ou des produits dérivés du type savon, crème, figurine).

Alors n’hésitez pas à préparer votre visite sur le site de la ferme des Francilianes https://www.francilianes.fr/ et à réserver votre activité sur le site de l’office du tourisme du Val-de-Marne  https://exploreparis.com/fr/17-teliane-anesses-laitieres.html

Au passage, la ferme cède également certains ânes du troupeau. C’est une visite tellement sympa que des vocations pourraient naître, qui sait ?!?