L'école Summerhill ou l'enfant libre

L’école Summerhill, en Angleterre, est un peu particulière : les cours n’y sont pas obligatoires.

Summerhill est une école créée en 1921 par Alexander Sutherland Neill. Elle compte 75 enfants âgés de 5 à 17 ans, dont la plupart sont internes. Elle est fondée sur 2 principes : la liberté et la démocratie.

  • Libres enfants de Summerhill
  • Amulette - Coffret Si J’étais la Maîtresse - Jeu Éducatif 6 à 10 ans - 80+ Accessoires pour Jouer à la Maîtresse d’École Primaire - Jouet Cadeau Enfant Fille Garçon Métier - Fabriqué en France - GCMA
    POUR JOUER L’ÉCOLE À LA MAISON - Un jeu d’imitation éducatif qui contient tout le matériel pour inventer la classe de ses rêves. Destiné aux enfants de 6 à 10 ans, ce kit leur permet de se projeter avec allégresse dans le rôle du maître ou de la maîtresse. Il reflète de façon décalée la vraie vie de l'école élémentaire, ses rituels et ses programmes scolaires. + DE 80 ACCESSOIRES - Inclut de nombreux accessoires miniatures, précis et amusants : 24 petits livres de classe dans toutes les matières (français, maths, histoire, géographie, sciences.) pour préparer les leçons, contient 40 copies et 16 dictées à corri CONÇU AVEC PÉDAGOGIE - Un jeu à la fois sérieux et amusant pour découvrir le métier d’instituteur ou d’institutrice. Les supports d’activité sont ludiques et riches en détails, permettant à l’enfant de s’approprier des connaissances et de développer son empathie/attention aux autres. Il organise sa classe seul, avec ses amis ou ses peluches. Idéal pour développer son assurance et son imaginaire loin des écrans. FABRIQUÉ EN FRANCE - Nos coffrets sont made in France et éco-responsables. Ils utilisent des papiers de forêts durables (certifications FSC & PEFC) et des imprimeurs labellisés Imprim'Vert. L’HISTOIRE D’AMULETTE - Amulette est née en 2000 avec ce jeu « Si j’étais la maîtresse », créé à la maison par une maman pour sa fille de 7 ans. Nos coffrets permettent aux enfants de retrouver l'émotion et l'amusement des jeux de leurs parents et grands-parents. Ils développent leur confiance, leurs compétences et leur imagination pour forger les adultes qu'ils deviendront demain.

L'école Summerhill ou l'enfant libre

L’école de Summerhill est située dans la campagne anglaise

La liberté à Summerhill

Les enfants à Summerhill ne sont pas obligés d’aller en cours. Ils peuvent jouer toute la journée s’ils le souhaitent. Selon Neill, le temps que passe un enfant à ne pas aller en cours est proportionnel à sa haine envers son ancienne école. Une fois son aversion disparue, il va retourner de lui-même en classe. Comme c’est un choix conscient chez l’enfant, il va être beaucoup lus attentif et rattrapera son retard scolaire très rapidement.

La liberté n’est pas cependant synonyme d’anarchie : la vie de l’école est réglée par des lois, fixées par les enfants eux-même.

L’école de Summerhill et la démocratie

Les règles appliquées à l’école sont votées démocratiquement lors d’assemblées générales qui ont lieu en général 2 fois par semaine. Il y est débattu de tous les problèmes rencontrés par la communauté, des soucis entre élèves à l’heure du coucher des enfants. Plusieurs solutions sont alors proposées et le vote a lieu. Chaque personne présente a une voix, et chaque voix a autant de valeur qu’une autre, que ce soit celle d’un élève ou d’un enseignant. Ce système présente le double avantage de faire respecter les lois plus facilement et d’apprendre aux enfants à être responsables pour eux et pour les autres.

Summerhill et la pédagogie

Les enfants choisissent d’assister ou non aux cours. Les plus jeunes ont un professeur attitré qui fait cours, que les élèves soient tous présents ou pas. A partir de 11 ans, les enfants s’engagent à aller aux cours de leur choix pendant un semestre, ce qui permet d’organiser les classes.

Dans tous les cas, des classes avec du matériel sont toujours à disposition afin de leur permettre de réaliser leurs projets personnels.

L'école Summerhill ou l'enfant libre #2

Neill est le fondateur de l’école Summerhill

Pour ou contre Summerhill ?

Qu’on soit pour ou contre, l’école ne laisse pas indifférent. Elle s’était d’abord installée en Allemagne, mais a déménagé plusieurs fois, entre autres à cause de l’inimitié du voisinage. Dans les années 1920, c’est la naissance des pédagogies libres et l’école à le vent en poupe. De nombreux cars y viennent observer ces enfants. En 2000, le gouvernement britannique essaye de la faire fermer. Un recours devant la Haute Cour de Londres lui donne le droit d’avoir sa propre philosophie.

Conclusion

L’école de Summerhill est la plus ancienne école au monde basée sur la démocratie. Auriez-vous aimé y aller ? Y inscririez-vous vos enfants ?

Pour aller plus loin :

  • On the Side of the Child: Summerhill Revisited (Between Teacher and Text) (English Edition)
  • Summerhill School: A New View of Childhood

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *